jeudi 23 février 2017

Babka Makowa {gâteau polonais au pavot}

A l'automne, une de mes meilleures amies est venue me rendre visite en apportant gentiment le goûter. Elle avait acheté 2 parts de gâteaux dans un petit restaurant de "cuisine saine" : un moelleux au chocolat et un moelleux au pavot.
Bon le chocolat n'a pas fait long feu, en bonne choco-addict que je suis. Mais j'ai été surprise et dans le bon sens par ce moelleux au pavot ! Délicieux. J'avais tellement envie de retrouver ce goût que j'ai décidé de préparer un Babka Makowa ou gâteau polonais aux graines de pavot. L'association citron-pavot est bien connue mais je trouvais ça curieux et n'avais du coup jamais osé l'expérience. Et bien je suis devenue accro et j'ai mangé au moins 1/3 de ce gâteau à moi toute seule (sur plusieurs jours bien sûr ^^). Recette de Grain de bretagne.

moelleux citron pavot

Ingrédients :
  • 1 citron non traité
  • 100 g de graines de pavot
  • 5 c. à soupe de lait
  • 100 g de farine
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 200 g de maïzena
  • 1 sachet de levure chimique
  • ½ c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 200 g de beurre mou + 15 g pour le moule
  • 200 g de sucre en poudre
  • 5 œufs

moelleux citron pavot


Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

Laver le citron à l’eau chaude et à la brosse et le zester.
Verser les graines de pavot dans un bol et les mélanger avec le lait.

Mélanger la farine, la poudre d’amandes, la fécule, la levure et le bicarbonate dans une terrine.

Dans un autre récipient, mélanger le beurre bien ramolli avec le sucre. Puis incorporer les œufs un à un. Ajouter ensuite les graines de pavot puis le mélange à la farine sans trop travailler la pâte. --> j'ai obtenu une pâte avec un beurre mal mélangé au reste des ingrédients alors j'ai préféré fouetter ma préparation au batteur électrique pour obtenir une belle pâte homogène.

moelleux citron pavot

Verser la pâte dans un moule à manqué préalablement beurré et enfourner pour 35 à 40 minutes de cuisson.
Démouler délicatement le gâteau 10 minutes après sa sortie du four et le laisser refroidir une heure au moins sur une grille.

moelleux citron pavot

Pour servir, poudrer le gâteau de sucre glace ou le napper d’un glaçage au sucre glace. Non fait mais le gâteau était très bon ainsi.

mercredi 22 février 2017

Gressins maison {apéro}

Pour accompagner et déguster le pesto rosso d'hier, quoi de mieux que des gressins Fait maison ! Bon c'est pas aussi rapide à faire que le pesto rosso... mais c'est très sympa quand même !
Il faut compter un peu de temps pour la levée de la pâte mais en terme de technicité, pas de difficultés majeures. On fait une pâte à pain et on la laisse doubler de volume. Puis on étale la pâte et forme les gressins de la longueur souhaitée ! Un petit temps de cuisson par dessus et le tour est joué ! Une fois encore, ils ont été dévoré (et je n'ai pas vu de grimaces autour de moi ;)). C'est la recette de Manue que j'ai testée. A refaire sans aucune hésitation !



Ingrédients pour une quarantaine de gressins (selon leur taille) :
  • 200 g d'eau
  • 350 g de farine
  • 1 c. à café de sel
  • 1 c. à café de levure de boulanger déshydratée
  • Huile d'olive
  • Graines de sésame
  • Fleur de sel


Préparation :

Dans un grand bol verser l'eau, ajouter le sel, recouvrir de farine et enfin la levure.
Pétrir le tout jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène (au robot muni du pétrin, à la map ou avec vos mains).
Laisser doubler de volume.

Lorsque la pâte a doublé de volume la déposer sur la plan de travail fariné.
Former un rectangle en l'étalant assez finement avec votre rouleau à pâtisserie.

Badigeonner d'huile d'olive avec un pinceau et parsemer de graines de sésame et de fleur de sel. Repasser le rouleau pour bien les incruster dans la pâte et découper celle-ci avec une roulette à pizza.

Prenez chaque lanière et la rouler en tire-bouchon en l'agrandissant, en tirant légèrement (ça se fait tout seul en fait).

Déposer les gressins sur une feuille de papier sulfurisé et laisser à nouveau lever.

Préchauffer le four à 180°C et enfourner pour 20 minutes à peu près, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés ! (15 minutes pour moi)

mardi 21 février 2017

Billet partenariat Keimling


En décembre, la société Keimling m'a proposé un partenariat.


Keimling c'est quoi ? C'est une petite société spécialisée dans l'alimentation vivante (raw food) et qui propose depuis plus de 20 ans toute une gamme de produits alimentaires, ainsi que des appareils facilitant le quotidien des adeptes du crudivorisme et/ou d'une alimentation naturelle, mais également pour les amateurs de nouvelles saveurs.


J'ai aussitôt filé sur leur site internet pour regarder leurs produits et réfléchir à des recettes que je pourrais tester. Mais pour ma plus grande joie, ils m'ont proposé de tester un de leurs appareils... le Vitamix.


Après une semaine d'utilisation, je vous en parle un peu plus. Cet appareil est vraiment polyvalent, d'ailleurs on le découvre rapidement dans le livret de recettes fourni avec : des jus de fruits, des sauces, des sorbets, des soupes...
Je vous ai déjà parlé du pesto rosso, de la bisque de crevettes... mais d'autres recettes sont à venir !


Parlons pratique : cet appareil prend (il faut l'avouer) de la place et le socle-moteur est assez lourd (mais je n'ai pas de point de comparaison). Le récipient de mixage est léger et très maniable avec un couvercle qui se fixe facilement et qui est bien étanche. Le volume du récipient est de 2 litres. L'ensemble dégage une impression de qualité et de solidité.


L'utilisation est très intuitive : un bouton marche arrêt (à droite), un bouton réglage variable ou turbo (à gauche) et une mollette pour la vitesse (au centre).

Sauf quantité de préparation insuffisante, cet appareil n'a aucune difficulté à mixer les différents ingrédients testés : fruits et légumes crus, oléagineux...

Pour découvrir l'ensemble de la marque, c'est par ici.